IMG 2713Créée au Burkina Faso depuis 1998, le projet ASUDEC a su apporter sa contribution au développement du Burkina Faso. En effet, plus présent en milieu rural, elle intervient dans divers domaines. Il s’agit de l’agriculture, de l’élevage, de l’éducation et de l’entreprenariat. Elle offre ses services non seulement aux éleveurs, aux agriculteurs, mais aussi aux responsables et acteurs de différents projets de développement rural. ASUDEC conçoit cette tâche en tant que promotion de l’émergence de l’Afrique.

Gampla juillet 2014 2Elle voudrait aussi soutenir et appuyer les éleveurs et les agriculteurs à améliorer et à rendre leur activité plus productive, mieux organisée et plus sécurisée. Ceci nécessite l’information et la formation des producteurs et la maîtrise des services financiers qui sont à leur portée et qui permettront l’intensification du travail, dont la production de l’alimentation du bétail, de la volaille représente l’élément crucial du système.

DSC00889Grâce à cette approche, les bénéfices des petits soutiens reçus des généreux donateurs s’étendent à de nombreuses personnes vulnérables dans le temps et dans l’espace, créant des chaînes de solidarité et renforçant les liens d’amitié et de parenté au sein des communautés, tout en promouvant le bien-être familial et le développement local à moindre coût.

 

EntreprenariatL’environnement développemental en Afrique se caractérise par des instabilités politiques et économiques, une situation sécuritaire précaire, des effets du changement climatique de plus en plus aigus, et une exacerbation de la dégradation des ressources naturelles. A cela s’ajoutent un niveau d’illettrisme élevé des populations, le déficit technique des producteurs, l’encrage de l’esprit de subsistance, les pesanteurs sociales, le manque d’opportunités d’affaires dans les villages, et l’absence d’institutions de micro finance ou l’inadaptation des politiques de crédits pour les populations rurales et les couches défavorisées.

EDUCATION RUAinsi piégées entre la pauvreté et la multiplicité des besoins primaires (santé, alimentation, scolarisation des enfants, autres besoins sociaux), etc., une forte majorité des populations vivent directement des ressources naturelles avec moins de $US2 par jour. L’analphabétisme en particulier, ne facilite pas les apprentissages, la créativité, l’entreprenariat et la diversification des sources de revenus. Dans un tel contexte, le développement exige une bonne complémentarité entre, d’une part, les subventions instrumentales tels la construction d’infrastructures communautaires de base (écoles, postes de santé, points d’eau, etc.), et l’octroi d’équipements et de matériels collectifs (petits équipements, animaux, plants d’arbres, semences, etc.), et d’autre part, les subventions transformatives (actions de sensibilisation, de formations techniques et professionnelles), le tout régi par une politique de rédevabilité bien appliquée.

SAM 0986Même si les deux formes de subventions étaient réunies, le développement resterait toujours compromis à cause de la faible synergie d’actions entre les fournisseurs de services techniques et les fournisseurs de services financiers (SFD et banques) qui n’encourage pas l’entreprenariat. Dans le cas de la micro finance par exemple, la plupart des petits producteurs vulnérables utilisent souvent leurs fonds de micros crédits pour satisfaire leurs besoins primaires, et n’arrivent pas à les rembourser convenablement ; ce qui fait penser que la micro finance telle qu’isolément pratiquée ne soutient que la subsistance.

Au regard de la complexité du problème, ASUDEC pose l’hypothèse que ses subventions basiques matériels et techniques permettront aux ménages entreprenants de générer assez de revenus pour satisfaire leurs besoins primaires ; ce qui leur évitera d’utiliser les fonds de crédits qu’ils contracteront éventuellement pour satisfaire les mêmes besoins et ne pas pouvoir les rembourser convenablement. Par conséquent, les crédits contractés seront investis pour intensifier leurs activités de production ou pour diversifier leurs sources de revenus et renforcer la résilience générale de leurs ménages.

La compréhension de l’environnement par ASUDEC s’inspire de la vision ancestrale africaine selon laquelle l’environnement, « c’est tout !».

Selon cette vision l’environnement comprend le monde matériel des choses perceptibles et le monde immatériel des esprits invisibles entre lesquels l’Homme évolue et se transfigure. Dans chacun de ces deux mondes la diversité est tout simplement inestimable et sacré. La diversité est caractéristique de l’environnement et de chacun des éléments qui le composent. Elle est le facteur générateur de l’existence, la fondation même de tout équilibre et de la durabilité universelle. Toute iniquité dans la gestion de l’environnement est une menace pour la diversité, et par conséquent, pour la stabilité et la durabilité ; même si fort de cette diversité, le cycle général de la vie permet des adaptations surprenantes.

CDSC00386oncrètement, les efforts actuels de ASUDEC dans le domaine de la gouvernance environnementale couvrent l’appropriation titrée des terres, le développement de micros entreprises forestières et la préservation de la diversité et de l’environnement.  Afin de mieux accrocher les ménages démunis et vulnérables, ASUDEC fait du développement de l’aviculture traditionnelle, du maraichage et des activités de micros crédit ses principales portes d’entrée. Les autres activités viennent s’y greffer progressivement, conformément à la « sagesse du caméléon » d’ASUDEC et selon la volonté du bénéficiaire de relever le défi de son propre développement.

Dans le cadre de l’appropriation titrée des terres, ASUDEC s’investit dans le plaidoyer en faveur des petits producteurs agricoles et travaille avec les structures techniques concernés de l’Etat, d’une part, et d’autre part avec lesdits producteurs en vue de trouver l’approche la plus appropriées pour faciliter l’établissement de documents légaux pour leurs terres. Le problèmes étant souvent la disponibilité financière, ASUDEC aide les petits producteurs à intensifier et/ou diversifier leurs sources de revenus afin de payer les taxes requis à cet effet.Dans ses efforts de régénérer/renforcer le couvert végétal et la biodiversité, ASUDEC préconise la création de bosquets familiaux sous forme de micros-entreprises forestières, et la vulgarisation de techniques d’agriculture durable et de gestion durable des ressources naturelles.

agriculture 1Un accent spécial est mis sur la préservation des points d’eau par des ceintures vertes protectrices plantées sous forme de micros entreprises forestières et intégrant d’autres mesures antiérosives. Les maraîchers installés dans les abords immédiats de l’eau sont alors délocalisés à l’amont dans des périmètres aménagés autour de puisards améliorés ou de réservoirs d’eau alimentés par des motopompes. La préservation de l’eau et la capacitation technique des producteurs permettent de diversifier et de pérenniser les activités de production agro-sylvo-halieutique tout en améliorant le couvert végétal et la biodiversité locale. Dans une approche bassin versant, toutes ces initiatives sont entreprises en collaboration étroite avec les Chefs de terres, les propriétaires terriens, les exploitants/métayers, et les services déconcentrés de l’État en prenant en compte les actions déjà menées ou en cours de réalisation par d’autres intervenants.

Bapla farmers visit Korsimoro 07 01 05 51Afin de réduire les risques d’épidémies et de maladies liées à l’eau, et pour promouvoir l’élevage et la production agricoles, notamment maraîchère dans de meilleures conditions, ASUDEC contribue à améliorer la disponibilité en eau potable par la réalisation de puits busés ou tubés, par la réhabilitation des puits traditionnels, et par la construction de latrines, sous subvention partielle ou totale.

Dans une équité genre, ASUDEC s’investit dans la capacitation technique des producteurs qu’il organise en groupements associatifs puis en unions pré-coopératives afin de leur faciliter les échanges d’expériences, les approvisionnements et l’écoulement des produits, et la défense de leurs intérêts communs.

Enfin, ASUDEC travaille en tandem avec la Mutuelle d’Épargne et de Crédit d’ASUDEC (MECRA) pour promouvoir l’entreprenariat dans les différents secteurs socioéconomiques qui intéressent les producteurs. Ainsi, il arrive que la MECRA précède ASUDEC dans les ménages relativement plus autonomes avec ses services financiers, notamment les petits crédits.

20 ans d’expérience au service du monde rural

L’éducation est la clé de tout développement. Cela, l’ONG ASUDEC l’a vite comprise et s’investi pour qu’elle soit une réalité au Burkina Faso. Durant 20 ans elle s’attèle à rendre les populations rurales apte au développement non seulement individuel mais aussi collectif.

Education1Les insécurités alimentaire, économique, politique, sociale et environnementale en Afrique sont pour certains attribuables au manque d’éducation des populations locales. En effet, le Burkina Faso, ne reste pas en marge de cette situation peu reluisante car, dans certaines zones, ces fléaux minent le développement de ces populations. Alors, mettre l’accent sur l’éducation s’avère primordiale car, elle adoucit l’esprit et facilite la compréhension et l’apprentissage du savoir-faire et du savoir-être. Elle est la clé de l’émancipation intégrale de l’Homme et de la résilience des communautés.

EDUCATION RURALEL’éducation poursuivi par ASUDEC, vise à renforcer les connaissances des populations rurales afin de contribuer efficacement contre les aléas de la pauvreté. A cet effet, un accent particulier est mis sur la promotion d’un environnement lettré sain et progressiste ; la culture de l’esprit entrepreneurial, et la promotion de l’entreprenariat ; et la préservation de la diversité et de l’environnement physique, social et culture, etc.

L’éducation comprend la sensibilisation, l’alphabétisation et les formations pratiques et théoriques, que celles-ci soient formelles ou informelles. ASUDEC fait de l’émancipation intellectuelle le point focal de tous ses efforts de développement. Par conséquent, les membres éducateurs endogènes d’ASUDEC comprennent des personnes ressources de toutes les spécialités.